À la une

Cette rubrique principale contient 3 rubriques

Manifeste quantique : 1 milliard d’euros pour un ordinateur quantique européen

3400 personnalités de la science, de la recherche et du monde de l’entreprise appellent l’Union européenne à investir un milliard d’euros dans le développement de la technologie quantique. Ce Manifeste quantique vient appuyer l’initiative du ministre des Affaires économiques, Henk Kamp, et du commissaire européen au numérique, Günther Oettinger, en faveur d’un programme européen unique pour la technologie quantique. Le Manifeste quantique devait être remis aujourd’hui aux deux hommes politiques au cours d’une conférence organisée à Amsterdam dans le cadre de la présidence néerlandaise de l’UE.

Kamp en Oettinger

Commissaire européen Oettinger et le ministre Kamp

Nécessité de la coopération européenne

Selon le ministre des Affaires économiques, « au niveau mondial, les chercheurs européens, américains et chinois sont lancés dans une course au développement de l’ordinateur quantique à la puissance de calcul élargie. Grâce au soutien du gouvernement, l’institut de recherche néerlandais QuTech s’est taillé une position de leader. Il est nécessaire de coopérer au niveau européen afin de développer cette technologie prometteuse et de lui donner des applications pratiques. C’est le seul moyen d’exploiter les possibilités offertes à l’avenir par la technologie quantique, non seulement d’un point de vue scientifique mais aussi économique. »

Accélérer le développement de la technologie quantique

Le commissaire européen a ajouté : « Sur la base du large soutien apporté au Manifeste quantique, nous voulons lancer une initiative ambitieuse, pionnière et de grande envergure destinée à révéler tout le potentiel de la technologie quantique, à accélérer son développement et à élaborer des produits pour les consommateurs. L’Europe veut être en tête de la course mondiale s’agissant du développement de la technologie quantique et favoriser son utilisation industrielle. Aucun pays ne peut y parvenir seul, la coopération est essentielle. Nous devons agir maintenant pour mener à bien ensemble cette grande initiative européenne. »

Un rôle de coordination dévolu aux Pays-Bas

Durant leur présidence de l’UE, les Pays-Bas s’efforcent de réunir dans un programme européen commun les entreprises et les instituts de recherche en pointe sur la technologie quantique, comme QuTech. C’est pour cette raison qu’ils organisent la conférence Quantum Europe, rassemblant 300 scientifiques et entrepreneurs. Après la présidence, les Pays-Bas continueront à jouer un rôle de coordination dans la préparation du programme européen pour la technologie quantique.

L’ordinateur quantique : une énorme capacité de calcul

L’ordinateur quantique utilise les propriétés particulières des qubits. Ces petites unités peuvent produire une capacité de calcul énorme, ce qui permet d’analyser rapidement et efficacement d’immenses quantités de données. Cette puissance de calcul est nécessaire à l’élaboration de capteurs et d’instruments de mesure encore plus précis, permettant par exemple de déterminer exactement, au cas par cas, l’effet des médicaments.

Résolution des problématiques mondiales

Outre l’apport financier d’entreprises comme Microsoft et Intel, QuTech bénéficie des investissements du gouvernement néerlandais, à hauteur de plus de 146 millions d’euros sur dix ans. En 2014, l’institut de recherche faisait partie des quatre Icones nationales retenues par le gouvernement pour leur capacité potentielle à assurer la prospérité future et à contribuer à la résolution des problématiques mondiales.