À la une

Cette rubrique principale contient 3 rubriques

L’UE réalise d’importantes avancées vers plus de transparence

Lors du Conseil Affaires générales qui s’est tenu le 24 juin à Luxembourg, le ministre des Affaires étrangères, Bert Koenders, a passé en revue les résultats de la présidence néerlandaise en matière de transparence.
RAZ 24 juni

Publication des documents

Une meilleure transparence nécessite un engagement conjoint des institutions européennes et des États membres, par exemple pour publier dans les meilleurs délais les documents auparavant réservés aux fonctionnaires nationaux et pour réduire le nombre de documents classés. Les Pays-Bas se sont attachés, par des moyens innovants comme les diplohacks et l’organisation d’une non-conférence, à imaginer avec les parties prenantes les moyens d’accroître la transparence de l’Europe.

Amélioration de la gouvernance

Il s’agit maintenant de transposer le plus rapidement possible dans la pratique l’accord conclu en faveur d’une meilleure gouvernance, en créant une base de données commune et un registre des actes délégués et en améliorant la transparence des trilogues. Les Pays-Bas se sont efforcés de donner le bon exemple en publiant le budget de la présidence européenne ainsi qu’un aperçu des agendas de leur représentant permanent et de l’ambassadeur auprès du COPS.

Priorités de l’UE en 2017

Le Conseil s’est également penché sur les priorités de l’UE pour 2017, exerçant ainsi pour la première fois une influence sur le programme de travail de la Commission, à égalité avec le Parlement européen. La préparation du Conseil européen de la fin juin était aussi à l’ordre du jour. À l’avenir, le Conseil exercera un suivi actif des décisions prises lors du Conseil européen, une nouveauté introduite sous la présidence néerlandaise.